Menu

Assemblée Citoyenne sur le changement climatique au Royaume-Uni

Pais

Royaume-Uni

Organisation

Chambre des communes

Période

Printemps 2020

Type d'expérience

auditions, forums et assemblées

ODD

SDG 11 SDG 13

Elle s'est réuni pendant six week-ends au printemps 2020 pour émettre des recommandations afin que le pays atteigne son objectif de neutralité carbone nette d'ici 2050.

Objectifs

L'Assemblée britannique sur le climat vise à encourager un débat sur ce que (et comment) le pays devrait faire pour atteindre l'objectif de neutralité carbone d'ici 2050. Les résultats seront considérés comme des recommandations, qui seront transmises au Parlement afin de faciliter le travail des six commissions spéciales de la Chambre des communes chargées de cette question.

Participants

L'Assemblée britannique sur le climat se compose de 110 membres choisis au hasard pour être représentatifs de la population britannique. 

Depuis le 6 novembre 2019, 30 000 lettres ont été envoyées en tant qu'invitation à participer à l'Assemblée britannique sur le climat. Afin de garantir l'échantillon le plus représentatif, 80 % des personnes ayant reçu une invitation ont été sélectionnées au hasard dans chaque adresse de ménage britannique. Les 20 % restants ont été choisis au hasard dans les zones les plus défavorisées, car on estime que les taux de réponse sont plus faibles dans ces zones. Les personnes ayant reçu une invitation pouvaient répondre par téléphone ou en ligne, créant ainsi un vivier de participants potentiels disponibles aux dates voulues.

Un échantillonnage aléatoire stratifié (par ordinateur) a ensuite été utilisé pour sélectionner les 110 participants qui, ensemble, sont représentatifs de la population britannique de 16 ans, en termes d'âge, de sexe, de niveau d'études, d'ethnicité, de lieu de résidence, de zone urbaine/rurale et d'attitude face au changement climatique. Le système informatique a également permis de garantir qu'une personne au maximum de chaque ménage était sélectionnée pour participer.

Les résidents permanents (toute personne qui a été ou a l'intention d'être au Royaume-Uni pendant 12 mois ou plus à la date indiquée dans la lettre d'invitation) ont pu y participer. Les personnes suivantes ne pouvaient pas postuler : les membres et le personnel des chambres du Parlement du Royaume-Uni, de l'Assemblée nationale du Pays de Galles, du Parlement écossais ou de l'Assemblée d'Irlande du Nord ; les conseillers des autorités locales et les maires élus ; et les employés rémunérés de tout parti politique ou du Parlement du Royaume-Uni.

Sur les 110 participants, 105 membres ont été sélectionnés pour être aussi proches que possible de la population du Royaume-Uni ; les cinq places restantes ont été utilisées pour surreprésenter des groupes qui sont soit très petits (ce qui signifie qu'un membre de l'assemblée qui est malade pendant un week-end, par exemple, les laisserait mal représentés), soit plus susceptibles de quitter le processus d'assemblée. 

Les tableaux ci-dessous montrent la répartition des 110 membres par rapport à la population du Royaume-Uni :

 

Vous pouvez consulter ici le document d'information de départ qui a été envoyé aux participants avant leur participation à l'assemblée.

Description

En juin 2019, le gouvernement et le parlement britanniques ont convenu que l'action du pays n'était pas suffisante pour lutter contre le changement climatique, et ont adopté une loi engageant le Royaume-Uni à atteindre "zéro émission nette" de gaz à effet de serre d'ici 2050. Dans ce contexte, six commissions spéciales de la Chambre des communes ont convoqué une assemblée de citoyens pour comprendre les préférences du public sur la manière dont le Royaume-Uni devrait aborder le changement climatique. Les six comités sont : Énergie pour les entreprises et stratégie industrielle ; audit environnemental ; logement, communautés et gouvernement local, science et technologie ; transport ; et finances.

L'Assemblée britannique sur le climat est financée par la Chambre des communes, avec un financement supplémentaire de deux organisations philanthropiques : la Fondation Esmée Fairbairn et la Fondation européenne pour le climat.

En plus d'être composé de résidents britanniques, comme décrit ci-dessus, le processus implique un certain nombre d'acteurs tels que les " expert leaders ", le panel académique et le panel consultatif. Les " expert leaders " (spécialistes de différentes approches) veillent à que les informations fournies à l'Assemblée soient équilibrées et restent centrées sur les questions clés pour relever le défi du "zéro carbone" ; le groupe académique examine les rapports écrits créés pour les membres de l'Assemblée afin d'aider les experts à s'assurer qu'ils sont équilibrés, précis et complets ; le groupe consultatif (dont les membres ont été élus pour représenter les parties prenantes ayant un intérêt ou une expertise dans les domaines des réductions d'émissions devant être examinés par l'Assemblée) fournit des informations sur les aspects clés de la conception de l'Assemblée, tels que les personnes invitées à prendre la parole, les sujets qu'elles sont appelées à traiter et les questions sur lesquelles les membres de l'Assemblée sont invités à apporter leur contribution. Vous pouvez consulter le site officiel pour en savoir plus sur ces postes. 

L'assemblée s'est déroulée sur 6 week-ends : du 24 au 26 janvier, du 7 au 9 février, du 28 mars au 1er avril, du 18 au 19 avril, du 2 au 3 mai et du 16 au 17 mai. Notez que les trois premières ont eu lieu à Birmingham, comme prévu, tandis que les trois dernières se sont tenues en ligne en raison de la pandémie de COVID-19. Chaque week-end, les membres de l'Assemblée écoutent une série d'orateurs, notamment des académiques et des parties prenantes.

Pour choisir les orateurs, les " expert leaders " ont commencé par identifier les questions clés sur la manière d'atteindre le " net zéro" pour chaque sujet abordé par l'assemblée, et une structure préliminaire a été créée pour chaque panel thématique. En outre, un ensemble d'orateurs a été sélectionné sur la base des conseils des membres du panel académique

Chaque orateur a eu 5 à 10 minutes pour présenter un sujet pertinent concernant les conclusions et les recommandations auxquelles l'assemblée doit parvenir. Certains orateurs ont été invités à être des informateurs (expliquant l'éventail des points de vue ou des options qui existent), tandis que d'autres ont été des défenseurs (présentant leur opinion personnelle ou celle de l'organisation pour laquelle ils travaillent).

Sur cette page, vous trouverez toutes les informations et le matériel de chaque week-end, y compris les présentations utilisées par les orateurs et le matériel d'information fourni aux citoyens. Certaines sessions de chaque week-end ont été diffusées en direct, et leurs enregistrements peuvent également être trouvés sur le lien ci-dessus. A contrario, certaines réunions restent privées.

Alors que le rapport final sur les résultats de l'Assemblée est prévu pour septembre 2020, un document d'information provisoire sur le Covid-19, la reprise et la voie vers la neutralité carbone a été publié. Il donne un aperçu unique de la manière dont l'assemblée se forge une opinion sur les implications de la pandémie de coronavirus et de l'évolution vers le " net zéro ".

Vous pouvez consulter le site web de l'Assemblée britannique sur le climat - Section nouvelles pour suivre l'Assemblée sur le climat avant que ses résultats ne soient publiés en septembre.

 

Plus d'informations et de sources (en anglais) :